Le prêt immobilier In Fine à la Réunion

Le prêt In Fine est un crédit non amortissable pour financer des projets d’investissements immobiliers et bénéficier d’avantages fiscaux. Mensualité de remboursement, taux, durée, coût, montage financier ! Comment fonctionne le crédit in fine à la Réunion ? 

Prêt in fine

Le prêt in fine figure sur la liste des différents types de crédit immobilier disponibles à la Réunion. Cette solution de financement adaptée à l’investissement immobilier permet le remboursement du capital en une seule échéance à la fin du crédit. Les intérêts d’emprunt payés chaque mois sont déductibles des revenus fonciers. Il n’est cependant pas recommandé pour l’achat d’une résidence principale.


Qu’est-ce que le prêt in fine ?

Le prêt in fine à la Réunion est un crédit immobilier non amortissable à taux fixe présentant une particularité. En effet, ses mensualités de remboursement ne comprennent que les intérêts et éventuellement des cotisations de l’assurance emprunteur. Le capital étant remboursé en différé.


Le fonctionnement du in fine

Le crédit in fine est le plus souvent associé à un placement financier. Assurance vie, plan épargne, PEA etc. Quelque soit la solution choisie, le placement et le produit généré servira à rembourser le capital en fin de crédit.


Généralement, la banque exige le nantissement du support financier. Nantir consiste à donner en garantie. Ce gage assure au prêteur le remboursement du capital en cas de difficultés.


Le remboursement

Le remboursement est matérialisé par une mensualité réduite. Seulement les intérêts sont remboursés chaque mois pendant toute la durée du prêt. Le capital emprunté n’est pas amorti. Il est remboursé en une seule fois au paiement de la dernière échéance.


Pour reconstituer le capital, le souscripteur peut alimenter un contrat d’épargne adossé au crédit. Il peut également revendre le bien et récupérer les éventuelles plus-values réalisées.


La durée

La durée d’emprunt est comprise entre 7 ans et 20 ans. La durée moyenne est 15 ans. Mieux vaut rembourser sur la durée maximum afin de profiter plus longtemps de la défiscalisation.


Le montant

Pour y souscrire, un montant minimum de 21 500€  doit être emprunté. Il n’y a pas de plafond maximum.


Le taux

Le taux du prêt in fine est fixe. Il est plus élevé que celui d’un crédit amortissable classique. Il dépend de l’établissement bancaire, de la situation du client emprunteur et de son apport servant au nantissement. L’idéal est que le taux du contrat de capitalisation soit plus important, afin que les rendements couvrent le coût élevé.

Le crédit infine à la Réunion : concerne les investisseurs immobiliers fortement imposés et ou ayant une épargne importante disponible.

Le Prêt In Fine s’adresse à qui ?

Le financement In fine s’adresse en majorité aux personnes disposant de liquidités importantes et/ou souhaitant réduire leur imposition. C’est un dispositif adapté aux projets d’investissements immobiliers locatifs.


Son avantage est avant tout fiscal. Il permet la réduction du montant de l'impôt. En fonction du régime d’imposition choisi, il est possible de déduire des loyers perçus les intérêts d’emprunt et assurance de prêt. L’impôt peut être réduit à zéro si le montant des charges est supérieur aux loyers générés par la location. On parle dans ce cas de déficit foncier.


Quel est le coût d’un prêt in fine ?

Le coût d’un prêt immobilier In Fine est représenté par les intérêts remboursés mensuellement. Calculé sur le capital initial emprunté, le montant des intérêts est le même jusqu’à la dernière échéance.


Un emprunt in fine a un coût plus élevé que celui d’un crédit immobilier amortissable. Prenons l’exemple d’un financement de 150000 euros, sur une durée de 15 ans et à un taux d’intérêt nominal de 1,35% (hors assurance). Voici le résultat du calcul :


  • Avec un in fine le coût total s’élèvent à 30 375 euros. L’échéance à rembourser est de 169€ par mois, soit 2025€ par an.
  • Avec un prêt amortissable, l’emprunteur doit s’acquitter d’une mensualité plus importante, d’un montant de 921€. Mais le coût du crédit est de seulement de 15 784 euros.


Un coût total important des intérêts, c’est ce que recherchent les investisseurs. Ils veulent bénéficier pleinement d’une fiscalité avantageuse (réduction des revenus fonciers).


Conclusion

Le crédit in fine est une solution de financement pour investissements immobiliers. Il présente plusieurs avantages :


  • Diminution du montant d’imposition ;
  • Déduction des intérêts d’emprunt ;
  • Mensualité moins élevé ;
  • Rendement de l’épargne associé etc.


L’emprunteur doit bien analyser ses besoins et ses possibilités tant au niveau fiscal que financiers. Demandez une étude comparative afin de choisir entre un prêt in fine et prêt amortissable.


Ce type de financement immobilier étant particulier, le montage doit être personnalisé. Rassurez votre banquier en lui présentant un dossier complet. N’hésitez pas à faire appel à un courtier en prêt immobilier à la Réunion pour vous aider.  

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.