Le coût d'un regroupement de crédits

     Le regroupement de crédits à la Réunion, qu'il soit à la consommation et/ou immobilier engendre plusieurs types de frais qui varient selon le montant et la nature de l’opération. 

Regrouper ses crédits coûte combien ?

Une opération de regroupement de crédits à la Réunion n’est profitable que si l’emprunteur économise plus qu’il ne dépense en frais de remboursement. Le coût total du rachat de crédits doit être suffisamment faible pour compenser les différents frais. Comment savoir si cette opération peut être rentable ? Explications.


Les indemnités de remboursement anticipé (IRA)

L’organisme qui procède au rachat de crédit solde le capital restant dû à chacun des créanciers concernés de manière anticipée. Ainsi, l’emprunteur devra probablement régler des indemnités de remboursement anticipé si elles sont prévues par le contrat.


Pour rappel, dans le cas d’un regroupement de crédit immobilier, l’IRA ne peut excéder 3 % du capital restant dû avant le remboursement et est plafonnée à 6 mois d’intérêts.


Dans le cas d’un rachat de crédit à la consommation, aucun frais ne peut être imposé s’il a été souscrit avant le 1er mai 2011. Au-delà et si le montant remboursé par anticipation dépasse les 10.000 euros, les frais ne peuvent être supérieurs à :


  •     1 % des mensualités restantes si la période de remboursement dépasse 1 an ;


  •     0,5 % des mensualités restantes si cette dernière est égale ou inférieure à 1 an ;


Enfin, les IRA ne s’appliquent pas au crédit renouvelable ou dans le cas d’un découvert autorisé. 


Les frais liés à la garantie et à l’assurance de prêt

Le regroupement de crédit implique un nouvel emprunt et donc une garantie. Si l’emprunteur est propriétaire d’un bien immobilier et que le montant du nouveau prêt est élevé, la banque pourra demander une prise d’hypothèque. On parle alors de regroupement de crédit avec garantie hypothécaire. Les frais d’hypothèque représentent en moyenne 2 % du montant du crédit.


À cela s’ajoute la taxe de publicité foncière qui s’élève à près de 0,715 % du capital emprunté. Si la garantie actuelle est une caution, cela n’engendre aucun frais supplémentaire, sauf si l’emprunteur recourt à un organisme de cautionnement auquel cas il devra régler une commission variant de 2 à 3 % du montant emprunté.


L’assurance emprunteur est également exigée lors de la mise en place d’un rachat de crédit. Son coût dépend principalement de l’âge et de l’état de santé du souscripteur. Il est possible d’abaisser le prix de cette couverture en faisant jouer la délégation d’assurance, c’est-à-dire en optant pour un contrat différent de celui proposé par la banque. 

Le rachat de crédits peut prendre la forme d'un prêt avec garantie hypothécaire (prêt immobilier) ou sans garantie (crédit à la consommation)

Les frais de dossier du regroupement de crédits

Comme chaque opération bancaire, le rachat de crédits à la Réunion entraîne le paiement de frais de dossier redevables au prêteur ou au courtier qui vous propose le nouveau crédit. Ceux-ci s’élèvent en moyenne entre 1 et 7 % du montant racheté. La banque peut toutefois réduire ou supprimer ces frais en contrepartie de la domiciliation de vos revenus et l’ouverture d’un compte bancaire.


Ainsi, le coût d’un rachat de crédit peut être important. Il convient de comparer l'ensemble des coûts de vos prêts actuels et celui du regroupement. Adressez-vous à un courtier pour une étude gratuite. Profitez de son expertise pour financer votre projet aux meilleures conditions.


* La réduction des mensualités implique un allongement de la durée de remboursement et de l'augmentation du coût total du ou des crédits objets de l'opération de regroupement.


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.