Le courtier en prêt immobilier

Plus de 30% des français ont fait appel un courtier en prêt immobilier pour le financement de leur projet. A la Réunion, cet intermédiaire est devenu incontournable dans un dossier de crédit. Qui est-il ? Quel est son rôle et ses obligations envers son client ? Eléments de réponses.

S'adresser à un courtier pour son prêt

Pour trouver les meilleures conditions de prêt à la Réunion, de plus en plus de réunionnais s'adressent à un courtier en crédits immobiliers. Intermédiaire en opérations bancaires, il renseigne,  recherche et accompagne son client jusqu'à l'obtention des fonds. Profitez de son expertise pour réaliser rapidement votre projet immobilier.


Qu’est-ce qu’un courtier en prêt immobilier ?

Le courtier en crédit immobilier est qualifié d’Intermédiaire en Opération de Banque et en Services de Paiement. Il va mettre en relation un particulier qui souhaite financer un projet immobilier aux meilleures conditions avec une banque.


Le rôle du COBSP consiste à « présenter, proposer ou aider à la conclusion des opérations de banque ou des services de paiement, ou effectuer tous travaux et conseils préparatoires à leur réalisation ». Il doit agir dans l’intérêt de son client.


En savoir plus sur le rôle du courtier en crédit immobilier à la Réunion.


On peut le mandater pour :


  • Négocier de bonnes conditions d’emprunt ;
  • Trouver une assurance emprunteur moins chère ;
  • Renégocier un prêt au meilleur taux actuel ;
  • Un regroupement de crédits ;
  • Un crédit consommation ;


Passer par un courtier immobilier

Le chargez de trouver les meilleures conditions d’emprunt

Le courtier est mandaté par son client. En signant le mandat de recherche de capitaux, il prend en charge toute l’opération. De la préparation du dossier de demande de financement, à la recherche et la négociation des conditions de l’offre de prêt.


Lisez notre article sur : Pourquoi devez-vous passer par un courtier immobilier ?


Vous faire gagner du temps

Professionnel du courtage immobilier, le courtier peut réellement faire gagner du temps. Il connait parfaitement les attentes de ses partenaires bancaires. Il reçoit des banques une grille de taux à appliquer selon le profil de chaque client. Il est donc important de montrer une situation personnelle et professionnelle saine. Attention donc à la tenue de votre compte courant, à votre capacité d’épargne mensuelle etc.


Être courtier en crédit à la Réunion

Le métier du courtage en crédit est défini par l’article L 519-1 du Code monétaire et financier. Différents articles et décrets fixent les conditions d’accès à la profession ainsi que les différentes catégories d’IOBSP. Le courtier peut donc exercer son activité sous quatre catégories différentes :


  - Courtier : il est mandaté par son client ;

  - Mandataire exclusif : il exerce sous le mandat d’un seul établissement financier ;

  - Mandataire non exclusif : il agit sous le mandat d’une ou plusieurs banques ou organismes de crédits ;

  - Mandataire d’intermédiaire : il travaille sous mandat pour l’une des trois catégories ci-dessus ;

Vérifiez que votre courtier est inscrit au registre de l'ORIAS.


Les obligations du courtier en crédit

A la Réunion un courtier en crédit doit respecter des obligations afin d’agir avec loyauté et au mieux des intérêts de son client (ou client potentiel). Voici les principales obligations précontractuelles du COBSP :


 1 - Se présenter : le courtier doit se décrire (indiquer son statut), présenter également le prêteur ;


 2 - Informer : donner les caractéristiques essentielles de l’offre de prêt. Cette obligation comprend également sa
    rémunération. Toutes les informations peuvent être regroupées sur une fiche récapitulative tel que la FISE ;


 3 - Expliquer : analyser les conséquences financières de l’offre de prêt immobilier sur la situation de l’emprunteur.
    Cette analyse se    base sur l’étude de solvabilité. Il présente et explique les contrats adaptés aux besoins de l’emprunteur ;


 4 - Mettre en garde : alerter le client sur les risques excessifs notamment d’endettement à l’acceptation de tel ou tel contrat,
     de la viabilité de l’opération ;


 5 - Conseiller : orienter le choix du client. Recommander un crédit parmi un nombre suffisant d’offres. Seul le courtier en
     crédit à cette obligation de conseil ;


La rémunération du courtier : Que dit la Loi ?

Certains IOBSP peuvent facturer ses travaux de recherche, de préparation et de conseils. La rémunération du courtier ou frais de courtage provient soit des honoraires du client-emprunteur, soit d’une commission de la banque. Les articles L.519-6 du CMF et L.321-2 du code la consommation précisent les modalités de versement de sa rémunération.


Le courtier se fait rémunéré une fois l’opération conclue. Il se fait rémunérer après la signature de l’acte et le versement des fonds prêtés. L’article L 321-2 précise que toute publicité ou communication doit comporter la mention suivante : « Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent ». Le non respect est sanctionné par une peine d’emprisonnement de six mois et de 7 500 euros d’amende (Code monétaire L.351-1).


Pour résumé, le courtier recherche et compare les différentes offres de prêt immobilier des banques installées à la Réunion. Il négocie les meilleures conditions (taux, frais de dossier, pénalités de remboursement) pour votre projet d'acquisition. 


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.